La motricité libre chez l'enfant de 0 à 2 ans

D'après Emmi Pickler, psychiâtre hongrois dans les années 30, nous découvrons que l'enfant, à peine né, possède déjà un  potentiel inné pour se développer, qu'il est naturellement actif, curieux, et que le rôle de l'adulte à ses côtés serait tout simplement de le regarder, de l'observer, de s'émerveiller et de le laisser faire par lui-même. Nul besoin pour l'adulte pour le stimuler, ou sur-stimuler. Au fond, ce qui importe en éducation, c'est de laisser l'enfant développer son originalité à son rythme plus que de le faire correspondre à des normes d'apprentissages...

Écrire commentaire

Commentaires: 0